Dodécaudax de Bertshoot

Dodécaudax = Dodéca (12 en grec) + Audax

Le principe du Dodécaudax consiste à réaliser une randonnée d’au minimum 200 kilomètres chaque mois pendant 12 mois consécutifs.

Logo Dodécaudax ©cyclo-long-cours.fr  
   

 

Date Année / N° Rando Distance Temps roulé D+ Km Tot
27/05/2016 2016 / N°5 #Ride315 #Montagne Pyrénées 315,4 14h41'52" 6024 1635,9
09/04/2016 2016 / N°4
#Ride416 #BRM300 Castanet
416 15h56'58" 2992 1320,5
19/03/2016 2016 / N°3
#Ride350 #BRM200 Castanet avec Jean
354,9 13h47'50" 2476 904,5
21/02/2016 2016 / N°2
#Ride 290 Balade Catalane
290,9 11h52'50" 3750 549,6
25/01/2016 2016 / N°1
#Ride258 Balade briques rouge en Haute Garonne et campagne Arièg eoise
258,7 9h47'33'' 2191 258,7

 

Date #Dodécaudax2016 - N°4  
27/05/2016



   
#Ride315 #Montagne Pyrénées

https://www.strava.com/activities/589848264



Voilà ma dernière longue avant l'Extrême Ride Bike 11 , l'idée était de réaliser une sortie avec un peu moins de distance que les longues précédentes mais avec un dénivelé plus important !
Alors Go direction les Pyrénées !

 
Départ à 2h histoire de tester ma nouvelle roue dynamo et le positionnement du phare (quelques petits réglages à revoir ;-) )
Mon parcours part directement dans les Corbières et la première difficulté se présente au km20 , c'est le Pas de la Crouzette.
Je connais parfaitement cette ascension et je vite savoir quelle journée je vais passer !

Les sensations dans cette première ne sont pas excellentes et le taux d'humidité dans l'air est complètement saturé mais le vent est nul (au départ à Carcassonne il était déjà de 83% !).
Je passe les 2 autres difficultés suivante , le Col de Valmigère et du Linas dans une ambiance de calme et plénitude complète (mise à part une attaque de chien en traversant Rennes-les-Bains).

La nuit est particulièrement noire et la lune invisible à cause d'un plafond bas , mais cela me permet de profiter pleinement de mon super éclairage !
La traversée des Gorges de Galamus de nuit est un moment fort aussi et lorsque ma lampe au détour d'un virage éclaire la paroi rocheuse de l'autre côté de la rivière , je me dit que ces gorges sont vraiment étroite !!! A la sortie des gorges un sanglier , une peu apeuré m'accompagnera durant 200 ou 300 mètres en courant dans le fossé de la route...

C'est finalement après 3h30' de roulage et 87km que je croise ma première voiture à la pointe du jour ! Les Corbières sont sauvage de jour et d'une autre dimension de nuit !
Le jour se lève et me voilà dans les Pyrénées-Orientales pour attaquer un enchainement de Cols magnifique. Après Sournia , qui était dans le brouillard avec un taux d'humidité de plus en plus élevé , la fin de l'entrée est servie , c'est le Col de Roque Jalère avec ses vaches sur la route !
Je n'aurais pas droit au levé de soleil tant espéré à cause d'une mer de nuage qui quand même donne une ambiance magique !
Dans la descente sur Molitg , je rentre à nouveau dans le brouillard et dois ralentir mon allure car cette fois-ci , ce sont brebis et moutons qui manifestent sur la route !!!

A Molitg , j'attaque donc le plat de résistance (et il en faudra) avec au menu , le Col de Jau , le Port de Pailhères , le Col du Pradel , le Col des 7 frères !

Dans le Col de Jau , je quitte le brouillard une bonne fois pour toute , mais l'humidité ambiante dû au vent d'Est (Marin) est toujours aussi présente.
L'enchainement est rapide , après chaque descente j'attaque directement une nouvelle difficulté que je passe à l'économie.
Le Garavel (1er sandwich) et les Moulis baignent dans le soleil , la forêt a toute les teintes de verts que le printemps peut donner.
Au Km177,3 , me voilà au pied du monstre !!!

Les premiers kilomètres du Port de Pailhères sont surchauffés et le bitume commence à faire ses premières bulles !
Je n'hésite pas et utilise mon 32 pour franchir ce géant en faisant une petite pause à Mijanès histoire de faire le plein des bidons en Orangina...
Patience est le maître mot dans ce genre d'ascension surtout lorsqu'elle se trouve au milieu d'un sortie longue.
Arrivée au sommet , un air venant de l'Ouest me fait un bien incroyable , je mange un sandwich de ma Zaza , discute un peu avec quelques gars puis me lance dans cette descente ultra rapide d'Ascou.

A Lavail , virage à droite à 180° et me voilà à nouveau dans la fournaise du pied du Pradel !
Ce Col est d'une rare beauté et ses pentes ne sont pas à prendre à la légère , je gère mon effort , boit beaucoup et profite surtout !
J'enchaine avec le Col des 7 Frères sans perdre de temps bien qu'il me faudra faire un arrêt pour avaler mon 3eme sandwich !
Me voilà donc au 7 Frères , il ne me reste plus que le dessert avec la traversée du Plateau de Sault , le petit Col de Feste et le vent dans la pipe entre Limoux et Carcassonne ! Rêvant de Yop ou de Cacola , je tente désespérément les 2 épiceries sur mon tracé (Espezel et Puivert) mais les portes sont closes ...

Me voilà arrivée à Carcassonne , assez marqué mais heureux d'avoir accompli ce Ride de 315,4km et 6024m+ en 14h04' de roulage et 16h06' total (1h25' de pause)...
https://www.strava.com/activities/589848264

Date #Dodécaudax2016 - N°4  
09/04/2016

  Diaporama  
#Ride416 #BRM300 Castanet

https://www.strava.com/activities/540477639

Étape importante dans ma préparation à la 1001 Miglia Italia , les sorties longues du mois d'avril sont souvent sujettes à des conditions météo aléatoires !

Ce fût le cas donc pour cette belle sortie de 416km composée d'un Aller Castelnaudary - Castanet + BRM300 + Retour Castanet - Castelnaudary.

 

Au départ de Castenaudary avec Jean la température est relativement agréable mais le vent d'Ouest assez fort nous est défavorable.
C'est avec 53km au compteur et une température beaucoup plus fraîche que nous partons pour ce BRM300 en compagnie d'une dizaine de Riders.

Les 100 premiers kilomètres se font avec un vent favorable mais des conditions météo délicates , averses et 5°c !
Après avoir traversés le Lauraguais et le Cabardès ainsi que d'avoir pointés à nos 2 premiers contrôles nous franchissons le Mur de Miramont et ses pentes à 14% !

A Lagrasse Km211 de la journée (165du BRM) , le soleil a fait son apparition mais nous prenons la direction de l'Est face à un vent démoniaque pour franchir le Col d'Arquettes , du Loup , D'al Bosc et de St Pierre pour arriver à Mirepoix à 15h30 en un groupe réduit à 5 unités.

Il ne faut pas faiblir et continuer notre lutte face à Éole jusqu'à l'arrivée de ce BRM300 en acceptant de remettre nos impers à cause de quelques averses que nous essuyons sur Toulouse.

Le retour sur Castelnaudary est un vrai régal malgré que le vent eu la mauvaise idée de se poser à ce moment là et ainsi de ne pas m’offrir son aide ! Un couché de soleil magnifique sur le Lac de la Ganguise à l’apogée de cette belle et grosse journée de Ride Bike !!!

Bravo à mon pote   Jean   qui malgré son coup de moins bien rentre sur Castelnaudary avec un beau 325km...

https://www.strava.com/activities/540477639

Diaporama

Date #Dodécaudax2016 - N°3  
19/03/2016

  Diaporama  
#Ride350 #BRM200 Castanet avec Jean

https://www.strava.com/activities/521361969

Départ à 5 h de Castelnaudary dans une nuit fraîche et brumeuse direction le départ du BRM 200 (Brevet des Randonneurs Mondiaux) de Castanet.
Le vent d'Est annoncé est absent à ce moment de la journée et nous ne profiterons pas de son aide durant les 52 premiers kilomètres qui se font dans le noir sur les petites routes du Lauraguais et le bord du Canal du Midi.
  Arrivés à salles des Fontanelles à Castanet , nous nous inscrivons et repartons à 7h24' avec notre carte de route en poche pour un joli BRM200 qui ne présente pas de grosses difficultés.

Le départ sur le bord du Canal du Midi avec le brouillard et un timide soleil qui tente une percée nous offrent des images superbes !
Nous quittons le Canal peu de temps après Gardouch pour monter sur les crêtes du Lac de la Ganguise et là , le vent d'Est ce lève brutalement !!!
La Piège se traverse le nez dans le guidon en luttant tant bien que mal face à cette difficulté invisible !

1er pointage et premier arrêt à Fanjeaux , le temps de boire un Orangina de mettre le tampon et on repart sans perdre de temps direction le Sud , le Razès et le Col de la Flotte où nous faisons une photo pour le pointage N°2. Le vent est moins gênant sur cette partie la du parcours et nous savons qu'il va nous être favorable dans peu de temps pour revenir sur Castanet via Chalabre , Laroque d'Olmes (pointage N°3 en boulangerie) , Dun , Les Pujols , Mazères (pointage N°4 au Café)...

De Mazères à Castanet nous revoilà dans les coteaux et le vent est terrible nous faisant faire des écarts lorsqu'il est latéral et nous poussant fort lorsqu'il est favorable ! Nous mangeons notre pain blanc à ce moment du parcours et commençons à nous demander comment nous allons réaliser les 95 derniers kilomètres pour revenir sur Castelnaudary via la vallée de l'Ariège face à ce vent démoniaque !

Nous rendons nos cartes de routes à l'organisateur prenons une petite collation et repartons à 16h30' pour réaliser notre Ride350 !
Une fois les coteaux refranchis , les longues lignes droites direction Saverdun ressemble à un long calvaire infini , il faut gérer sa force physique et mentale pour ne pas craquer et commettre l'erreur de se griller prématurément !

A Saverdun , dernière collation en boulangerie avec part de Pizza et tarte au flan (faut bien mettre de l'essence ;-) ) puis équipement de nuit pour affronter les 40 derniers kilomètres dans les bosses entre Mazères et Castelnaudary avec toujours un vent puissant défavorable qui nous oblige à envoyer des watts pour ne pas rester plantés !!!
Arrivée à Castelnaudary à 20h50' content de ce Ride350 qui se devait "facile" mais qui nous aura finalement fait un gros entraînement !!! ;-)
Bravo à mon pote Jean qui établi un nouveau record perso !!!

https://www.strava.com/activities/521361969


Diaporama

Date #Dodécaudax2016 - N°2  
21/02/2016

Diaporama
#Ride290 avec Jean Balade Catalane

https://www.strava.com/activities/499048890

Il y a des jours comme ça ...
La météo était annoncée plus que parfaite , grand beau et léger vent d'Ouest le matin tournant à un léger vent de SE l'après midi ! Ca tombe bien , avec Jean on a prévu de partir vers l'Est le matin et de revenir vers le NO l'après midi ;-) !

Arrivés synchro à notre lieu de rendez-vous , on ne perd pas une minute et partons à 6h direction Lagrasse, les premières bosses se passent tout en

  souplesse et nous profitons avec sagesse de cette portion du parcours en avalant les kms sur un bon rythme mode éco ... Les premières lueurs du jour font leurs apparitions dans les gorges de l'Alsou.

Au km50 , changement de direction , on prend le SE et entamons le petit tagada avec le Col de Rouire , la superbe descente sur Durban où le bord de la route est plein de gelée blanche , puis c'est le Col de Feuilla qui nous fait basculer avec une vue imprenable sur la grande bleue et la plaine du Roussillon et le superbe massif du Canigou enneigé !
Dans cette plaine , les cyclos du coin s'en donnent à coeur joie vue la matinée de dingue , un groupe nous rattrape et ni une ni on prend les roues pour quelques kms !

Après cette rapide traversée de la plaine , c'est là que le défi commence avec 5 cols à franchir dans les 170km qui nous séparent de l'arrivée !
Petit ravitaillement au km140 dans le village de Montauriol.
Les routes empruntées sont superbes , le Col de Foncouverte se fait au milieu d'une forêt de chênes liege et la descente sur Ille/Têt offre un point de vue sur le Canigou surprenant ! Nous traversons les Orgues d'Ille et réalisons l'ascension du Col des Auzines sur une route plus large et parfois rectiligne sous une chaleur particulière pour un 21 février !

Du Col des Auzines nous nous enfonçons dans le Fenouillèdes pour rejoindre le Col del Mas en traversant les villages loin de tout !
Au km208 , nous voilà donc au pied du "Mur" car c'est là que nous entamons l'ascension du Col de St Louis avec ses pentes à 14% !!!
Cette montée se fait avec bravoure et le plaisir de franchir la boucle qu'effectue la route en passant sous un pont puis dessus afin de sortir de ce verrou est un pur bonheur !

Le ciel se couvre et les températures en descentes ce font plus fraîches , notre rythme dans la descente de Bugarach vers Rennes les Bains est excellent et c'est au "Cul" d'une bagnole que nous roulons !
Au carrefour de la Mourette , nous tournons à droite pour remonter la vallée du Rialsesse en direction d'Arques avec un petit vent défavorable.
Arques , c'est le dernier arrêt et dernier plein des bidons puis nous attaquons notre dernière grosse difficulté avec le Col de Valmigère qui sera franchi avec une vue , une fois de plus , à couper le souffle !
Le retour vers la plaine Carcassonnaise se fait avec une belle partie de manivelles dans la vallée du Lauquet et sous un couché de soleil diabolique !!!

Bref , un superbe Ride de 290 bornes qui pourrait se transformer en BRM300 un jour !!! ;-)
Bravo à mon pote Jean​ pour sa performance (New Record pour lui) !!! ;-)

Diaporama

Date #Dodécaudax2016 - N°1  
25/01/2016
#Ride250Solo 

Balade briques rouge en Haute Garonne et campagne Ariègeoise

https://www.strava.com/activities/478247958


En partant plein Ouest avec un fort Vent Marin (d'Est) sur plus de 90km , le pari était risqué pour le retour !!! Mais après avoir bien étudié la carte et le profil surtout , je me suis laissé tenter par l'aventure !

  Après 3heures de route , les 90 premiers kilomètres étaient bouclés ! L'éclate totale !!! Sensation de vitesse au rendez-vous , mais ça va bientôt changer et quand j'aurais fini de manger mon pain blanc ... Je vais en chi.. !!!
D'ailleurs c'est juste au moment du changement de cap que je me suis fait mon petit plaisir chocolatines !!!

Effectivement les 30 bornes suivantes furent plus complexes , du côté de St Ybars , le long du Latou , les lignes sont droites et le vent plein "fer" dans la poire !!! Pas grave , faut gérer et accepter de rouler à 23km/h sur une route où tu pourrais rouler à +30 sans soucis ! Mais c'est dans ces moments là que se joue le long !!!
La suite m'a donné raison sur le choix de mon parcours , les successions de petits cols se font sans problème et le vent n'est plus gênant dans ces belles petites vallées de la campagne ariégeoise ! A noter , le magnifique Col de Maffé avec ses pentes à plus de 10% ...

Le retour dans mon pays c'est fait une fois de plus dans une Malepère bien bouchée !!!
Au final , une belle virée hivernale de 259km avec un beau soleil ariégeois et de très bonnes températures !!! A refaire...